Histoire transnationale de l’Italie (XIXe-XXe siècles)

Antonin Durand S2, 6 ECTS

 Ce séminaire ouvert à tous se propose d’explorer l’histoire de l’Italie risorgimentale, libérale et fasciste au prisme des renouvellements de l’histoire transnationale. Il s’agira de comprendre comment les processus de construction nationale qui traversent l’histoire italienne interagissent avec l’étranger sous l’effet de circulations d’hommes, d’idées ou encore de livres. Il sera question entre autres des internationales libérales et contre-révolutionnaires, du volontariat armé ou encore des circulations de savants depuis et vers l’Italie.

 

Programme


Jeudi 25 janvier :

Introduction : la nationalisation de l’Italie : un processus transnational ?

 

Jeudi 1er février :

Circulations savantes et nationalisation de la science.

 

Pas de séances au mois de février.

 

Jeudi 7 mars :

L’Italie, terre d’asile, terre d’exil.

 

Jeudi 15 mars :

Maria Pia Donato (IHMC-Université de Cagliari) : « Écrire l’histoire mondiale de l’Italie. »

 

Jeudi 22 mars :

Volontariat transnational et construction nationale.

 

Pas de séance le 29 mars

 

Jeudi 5 avril :

Jérémie Dubois (Université de Reims) : « Sociabilités littéraires et échanges scientifiques transnationaux : la valorisation de Stendhal et la constitution de réseaux « stendhaliens » entre Italie et France autour de Vittorio Del Litto dans la deuxième moitié du XXe siècle. »

 

Jeudi 12 avril :

Intellectuels et savants en politique.

 

Césure de printemps

 

Jeudi 3 mai :

Marie Bossaert (École française de Rome) : « Pour une histoire transnationale de l’orientalisme italien. »

 

Jeudi 17 mai :

Hugo Vermeren (Université de Reims) : « L’immigration italienne à Bône (Annaba) de 1865 à 1940 »

 

Jeudi 24 mai :

L’opéra, vecteur du rayonnement italien.

 

Jeudi 31 mai :

Séance de présentation de travaux de master.

Le jeudi de 14h à 16h, salle d’Histoire.

Première séance : 25 janvier 2018.