Le commerce des plantes en contexte global : savoirs botaniques, empires et réseaux commerciaux (XVIe - XXe siècles)

Journée d’études

École normale supérieure, 18 mai 2017

  

Matinée en salle d’Histoire (45 rue d’Ulm, escalier D, 2e étage)

 

9h30 Accueil des participants

 

Session 1 : L’océan indien dans les circuits botaniques de la France impériale

 

10h Elisabeth de Cambiaire (Université New South Wales), « Les plantes dans les Mascareignes, sur la route des Indes : commerce et stratégie »

 

10h30 Dorit Brixius (Institut Européen de Florence), « L’empire invisible, l’empire fragile. Une autre histoire de la quête française des épices fines dans l’Indo-Pacifique (1768-1772) »

 

11h Eric Jennings (Université de Toronto), « La vanille dans les circuits coloniaux français »

 

11h30 Discussion

 

12h15 Déjeuner

 

Après-midi en salle 235C (29 rue d’Ulm, 2e étage)

 

Session 2 : Connexions globales

 

14h Rahul Markovits (ENS-IHMC), « Vendre le ginseng canadien aux Chinois : histoire connectée d’une bulle spéculative globale (milieu du XVIIIe siècle) »

 

14h30 Claire Fredj (Université de Paris Nanterre-IDHES), « Acheter du quinquina, produire de la quinine. Approvisionner l’industrie pharmaceutique en France (XIXe-XXe s.) »

 

15h Discussion

 

15h30 Pause café

Session 3 : La valeur à l’épreuve

 

16h Samir Boumediene (CNRS-IHRIM-ENS de Lyon), « Confusions en tous genres. Le commerce du quinquina et le contrôle des identités botaniques (XVIIe-XVIIIe s.) »

 

16h30 Hélène Blais (ENS-IHMC), « Pépinières coloniales : de la valeur des plantes « exotiques » au XIXe siècle »

 

17h Discussion

Documents joints

Affiche

1er mai 2017
Document : PDF
2.9 Mo