Sénié Jean

Jean Sénié, ancien élève de l’Ecole Normale Supérieure, doctorant à l’Université Paris-Sorbonne, rattaché au Centre Roland Mousnier (UMR 8596) mène, sous la direction du professeur Alain Tallon, des recherches portant sur les relations diplomatiques et religieuses des cardinaux d’Este avec le royaume de France au XVIe siècle.

Il étudie, plus généralement, le rôle diplomatique de cardinaux italiens au service de la France. Ses travaux portent également sur les relations qu’entretient le duché de Ferrare avec le royaume de France. Son approche vise, d’une part, à déconstruire la notion d’allié traditionnel attribuée au duc de Ferrare dans le système des relations internationales du XVIe siècle et, d’autre part, à mettre en évidence le recours politique et religieux que représente la France dans le cadre des luttes intestines de la maison d’Este au XVIe siècle.

Parmi ses publications récentes : « Le pari du légat : Hippolyte d’Este, Antoine de Navarre au commencement des guerres de religion » dans Enquêtes, Revue en ligne de l’Ecole Doctorale 2, n°2, Sorbonne Université, mis en ligne le 17 janvier 2017 (http://www.e-sorbonne.fr/sites/www.e-sorbonne.fr/files/6_senie.pdf) ; « Nicolas de Pellevé, un prélat entre Dieu et le roi (1518-1594) » dans Revue d’histoire de l’Eglise de France, Turnhout, Brepols, 2019, p. 17-40 ; « Un agent de la politique italienne de la France au milieu du XVIe siècle : les ambassades de Claude d’Urfé (1546-1551) » et « Chronologie de la vie de Claude d’Urfé et généalogie de sa famille » dans Sacellum mirabile. Nouvelles études sur la chapelle de Claude d’Urfé, ambassadeur de la couronne de France au Concile de Trente, éd. Elena Bugini, Rennes, PUR, 2019, p. 29-39 et p. 275-280.