Astruc Clément

, par Theis Valérie

Agrégé d’histoire, ancien élève de l’Ecole Normale Supérieure de Lyon, je suis ATER à l’ENS et doctorant à l’université Paris 3 Sorbonne Nouvelle (Institut des Hautes Etudes de l’Amérique latine / CREDA UMR 7227).

Je mène un projet de thèse intitulé « Le football brésilien à travers le monde. Enjeux d’une projection internationale par le sport (1945-1974) », sous la direction d’Olivier Compagnon (Paris 3) et de Fabien Archambault (Université de Limoges). J’y analyse comment le futebol a fait connaître le Brésil, a modelé son image à l’étranger et montre selon quelles modalités il est devenu une ressource politique, diplomatique et économique pour les acteurs de son insertion dans l’espace sportif mondial (institutions politiques et sportives nationales, clubs, joueurs, agents). Ces recherches s’appuient sur des sources (documentation d’institutions politiques et sportives, archives de presse et audiovisuelles) collectées au Brésil et en Europe (France, Italie, Espagne, Portugal, Angleterre, Suisse).

Thématiques de recherche : histoire sociale et culturelle du Brésil au XXe siècle, histoire des relations culturelles internationales / histoire des circulations culturelles, histoire du sport.

Publication récente : « Une victoire opportune. La Coupe du monde 1970 et l’image du Brésil à l’étranger », Monde(s). Histoire, espaces, relations, n°15, mai 2019, p. 195-212.