L’âge des révolutions : vers une histoire globale

, par Theis Valérie

Rahul Markovits

S2, 6 ECTS

Des années 1760 aux années 1820, le monde a vécu une série de secousses qui, lorsqu’on les considère de concert, constituent une véritable crise globale. Longtemps désignée comme un « âge des révolutions », cette période est à l’heure actuelle un des laboratoires d’une histoire connectée désireuse de s’affranchir d’une perspective exclusivement euro-centrique. De l’Inde aux Caraïbes en passant par l’empire ottoman, ce séminaire abordera successivement les différents contextes régionaux où se jouent les crises impériales dont l’enchaînement constitue la trame de la crise globale. L’un des enjeux de cette approche sera de porter un autre regard, décalé, sur la révolution française. 

Mercredi 16h-18h

Première séance : 19 janvier 2022

Salle d’histoire

Les pré-inscriptions sont closes.

 

Programme

19 janvier

Introduction générale

26 janvier

La famine du Bengale (1770) : catastrophe, circuits de l’information et conscience globale

2 février

Autour du Siyar al-mutaʼakhkhirīn (1780) : histoire et communication politique impériale

9 février

L’empire ottoman à l’âge des révolutions

16 février

Révoltes d’esclaves dans le monde atlantique

9 mars

Le djihād à l’âge des révolutions (Afrique de l’ouest et Arabie)

16 mars

Les dix-huit : la révolution française, l’universalisme et l’héritage des Lumières

23 mars
Gabriela Goldin Marcovich
(Universidad Nacional Autónoma de México)
« Réformisme et réaction dans les Lumières mexicaines : la profanation d’une statue royale à Mexico à l’époque de la Révolution française » (sur Zoom)

30 mars
Thiago Sapede
(Universidade de São Paulo)
« Le royaume du Kongo face aux bouleversements de l’Atlantique à l’âge des révolutions (1790- 1860) » (sur Zoom)

6 avril
Lauren Clay
(Vanderbilt University)
« Liberté, Égalité, Esclavage : le débat révolutionnaire sur la traite des Noirs et l’invention de la démocratie représentative »

13 avril
John Shovlin
(New York University)
« The Age of Revolutions as a Crisis of Capitalism : Empire, Trade, and the Dilemma of Protection » (sur Zoom)

20 avril

Visite de l’exposition « L’abîme » au musée d’histoire de Nantes