Riches et pauvres : faire l’histoire des inégalités médiévales occidentales

, par Sophie TISSANDIER

Clément Carnielli

S2, 6 ECTS

Ce séminaire souhaite aborder la thématique des inégalités, particulièrement des inégalités économiques, récemment très discutée pour l’époque contemporaine. Ce faisant, il s’agira tout d’abord se confronter à plusieurs problèmes méthodologiques importants. Le premier est bien entendu la question de la mesure de ces inégalités, à une époque où les séries statistiques sont difficiles à construire, et où le choix des données a une influence sur les résultats. Plusieurs démarches seront mises en débat et en comparaison, qui seront l’occasion d’aborder précisément le contenu des archives économiques médiévales.

Mais ces démarches d’objectivation des inégalités posent la question des perceptions et des réactions des sociétés médiévales face à elles. Il s’agira donc également de réfléchir aux discours sur les inégalités, sur les catégories de richesse, les critères utilisés pour les construire, les stéréotypes qu’elles véhiculent, l’évolution qu’elles connaissent. Ce faisant, l’approche économique devra s’enrichir d’une histoire plus sociale, qui prête attention aux mots des acteur.ice.s et aux contextes dans lesquels ils/elles les utilisent. On tentera enfin de voir ce qui est fait de ces discours : donnent-ils lieu à des dispositifs pour tempérer les inégalités ? Les accroître ? Cette approche plus politique permettra de ne pas considérer les inégalités comme un acquis, mais bien un construit social.

 

Salle Histoire

Mardi 16h-18h

Première séance : 17 janvier 2023

Validation : lecture et présentation d’articles ou commentaire d’une source médiévale