Technique et science du Moyen Âge à la Renaissance : matériaux, pratiques et savoirs

, par Theis Valérie

Catherine Verna (Paris 8), Philippe Dillmann (CNRS) et Nicolas Weill-Parot (EPHE)

S1et S2, 4 ECTS

L’Histoire des techniques du Moyen Âge à la Renaissance est née et s’est considérablement enrichie au cours du XXe siècle. Une de ses originalités réside dans la diversité des sources et le rassemblement des disciplines à partir desquelles elle s’est construite (histoire, archéologie, anthropologie, ethnologie), auxquels il convient d’ajouter les échanges privilégiés qu’elle a entretenus avec certains champs historiques (en particulier avec l’histoire des sciences et l’histoire économique). Partant de ce constat, le séminaire a pour objectif de faire converger, à partir de l’exposé d’une historiographie complexe, les démarches scientifiques qui concourent aujourd’hui à une réflexion en histoire des techniques, en accordant une place privilégiée à l’histoire des sciences et à l’archéologie, autour d’objets de recherches en commun. La question des savoirs, savoirs codifiés et savoirs tacites et, plus précisément, l’articulation entre scientia et ars, constituera la ligne directrice du séminaire. 

Ce séminaire est ouvert à tous, étudiants, enseignants et chercheurs.

Salle en attente

Lundi 17h-19h.