Stéphane Van Damme

, par Theis Valérie

Professeur d’histoire moderne, Stéphane van Damme a rejoint le département d’Histoire de l’ENS sur une chaire d’histoire transnationale de l’Europe moderne.

Spécialiste de l’histoire des sciences et des savoirs de la Renaissance aux Lumières, ses recherches portent sur l’histoire longue de la Révolution scientifique du XVIIe au XIXe siècle. Dans ce cadre, il s’est intéressé aux lieux de savoirs comme l’académie des sciences, les collèges jésuites ; aux capitales scientifiques (Lyon, Paris, Londres, Edimbourg, New York) ; aux pères fondateurs (Bacon, Descartes, Linné), aux disciplines scientifiques (philosophie de la nature, histoire naturelle, archéologie), et plus récemment au déploiement des sciences dans les mondes non-européens.

Ses publications récentes incluent un ouvrage collectif dirigé avec Hanna Hodacs et Kenneth Nyberg (dir.), Linnaeus, Natural History and the circulation of Knowledge (2018), un essai sur l’histoire des savoirs La Prose des savoirs. Pragmatique des mondes intellectuels (2020) et un ouvrage Seconde Nature. Rematérialiser les sciences entre Bacon et Tocqueville (2020). Il termine un livre sur une histoire globale du scepticisme français aux XVIIe et XVIIIe siècles.

Bureau 7, CD 313 (escalier D, 3e étage).

stephane.van.damme@ens.psl.eu

Permanence : lundi de 14 heures à 16 heures.